Le clonage du Messie Carnaval !

27 février 2014 by admin

 

Un autre angle ? Justement, sur cette place St-Germain, nous allons les simplifier.
Parmi nos grands travaux suggérés : “tout raser, reboucher La Vilaine, la détourner, en faire une belle avenue, bien droite pour le défilé.”

Ici, Place du Parlement, de nouvelles ambitions ! Transformer ce premier grand barbecue en garde manger géant. En amont de ces travaux, en aval Delaveau, des fouilles archéologiques opèrent.
Nous y avons découvert, au milieu d’un gisement d’oméga 3, les restes d’un carnavalier confit dans sa graisse…
Il s’agirait de l’homme le plus imposant de la ville. Un quintal. Et avec une physiologie très particulière puisque son organisme était constitué à 99 % de gras.

Une équipe de scientifiques américains travaillent actuellement sur le premier clonage de carnavalier.
Le Sieur Puget, après avoir baigné dans des éprouvettes et transfusé dans diverses cellules souches sera présent, malgré quelques difficultés et autres mutations génétiques incontrôlables, le 04 mars, à Rennes et prendra à la tête du cortège.

Une nouvelle découverte ? Un simple bout de gras ? Non, une relique !

Il sera disputé, ce bout de gras, lors du grand banquet populaire prévu à la Halle Martenot.
Un lieu chargé d’histoire pour le Mardi Gras rennais, puisque s’y organisait de grands bals populaires, travestis où l’on entendait clamer avec ardeur :

Plus de travelos, moins de travaux !

Capture d'écran 2014-02-27 14.38.41